VOYAGE  NOVEMBRE 2010

 

madagascar_732

Madagascar est une île qui se situe à droite de l'Afrique, sous l'équateur, sa taille égale la France plus le Bénélux.

Les pluies sont très féquentes et la terre est cultivable.

La nature est généreuse en fruits : litchis, ananas, pastèques, noix de coco, fruits de la passion, bananes, et plein d'autres fruits que nous ne connaissons pas en Belgique.

LA FLEUR DU BANANIER

madagascar_010

Ces petits pétales sont les futures bananes

madagascar_027

qui  se dirigent vers le haut

La fleur descend à fur et à mesure que les pétales se transforment en régimes de bananes !

madagascar_021

>La chair de la noix de coco encore verte a la consistance d'un oeuf à la coque, et se mange à l'aide d'une spatule taillée dans le brou de la noix

madagascar_210

Le litchi pousse sur un grand arbre et le colore entièrement de rouge quand il murit

madagascar_092

Le riz est omniprésent, de l'assiette aux paysages vert fluo quand les premières pousses se font jour

madagascar_389

et recouvrent les fonds de vallée

madagascar_432

Si vous aimez l'esthétique des rizières, voici pour vous :

madagascar_371

************

madagascar_455

Le moindre cours d'eau est transformé en rizière, partout sur l'île de Madagascar. Rares sont les ruisseaux libres de culture.

madagascar_732

********

madagascar_734

*********

madagascar_416

Les gens se donnent courage en travaillant en groupe, en famille

madagascar_744

Beaucoup de travail de sarclage,avec la force humaine uniquement. Rien n'est motorisé.

madagascar_444

*********

madagascar_374

**********

r;"                     >madagascar_375

Les habitations sont placées en hauteur, et les zones inondables sont uniquement consacrées aux potagers et aux rizières.

Les maisons ne souffrent pas des inondations, et les terres de culture profitent du limon drainé par les cours d'eau.

madagascar_378

**********

61444860

**********

madagascar_735

*********

madagascar_560

C'est terriblement beau et pourtant, les pentes sont blessées par de profondes crevasses : l'érosion sévit

madagascar_450

et l'île jadis couverte de forêts est désertique sur la moitié de son territoire

madagascar_453

La culture sur brûlis : rapide pour déboiser, mais la terre manque d'humus et ne peut produire que deux ou trois ans. Ensuite, c'est un désert d'argile. Les malgaches ne connaissent pas le mulching ni l'agroforesterie qui pourtant pourrait les sauver.

madagascar_546

Les eucalyptus sont plantés serrés sur des pans entiers dénudés de la forêt primaire par brûlis

madagascar_464

Après la pousse, ils sont brûlés et coupés près de la souche qui repoussera pour donner d'autres bois d'eucalyptus.

Destination : bois de chauffage pour cuisiner

madagascar_472

Quand l'eau et la lumière ont un peu d'intimité, elles engendrent des enfants bleus

madagascar_039

et des coins de rêve

madagascar_040

*********

madagascar_182

********

madagascar_554

Les animaux d'élevage :

le Zébu pâture le long des routes, ses déplacements sont limités par une corde

madagascar_228

*********

zebunoir

 

 

*********

madagascar_140

Les poulets courent le long de la route avec leurs longues pattes maigres, on les appelle ici des "poulets vélo"

madagascar_208

le coq rachitique s'époumonne pour lancer un cri rauque et bref

madagascar_215

Les cuisses de poulet sont vraiment minuscules dans l'assiette !

madagascar_713

les animaux de basse-cour font disparaître les déchets de cuisine

madagascar_178

Les enclos n'existent pas à Mada, l'entrave est un moyen simple de garder son dindon ou ses zébus

madagascar_519

 

Celle-ci a l'art de se cacher là où on ne l'attend pas

verte

 

 

madagascar_518

 

madagascar_222

Le touriste a tendance à ne plus tenir sur ses pattes après quelques verres

madagascar_247

Les touristes sont d'un naturel jouette et curieux de tout

madagascar_616

mais ils sont doux et sociaux

 

madagascar_191

J'aimerais attirer votre attention sur la plante des pieds. En Afrique, les gens marchent pieds nus dès la naissance, et ne portent qu'occasionnellement des slaches. Leur plante des pieds est musclée, potelée comme celle des nouveaux-nés, large et épaisse.

En Europe, le port de la chaussure dès les premiers pas fait disparaître cette musculature, au point que nos pieds sont atrophiés, douloureux, déformés, sans chair au dessous.

La chaussure est un casse-pieds.

Voici de vrais pieds :

madagascar_113

Les gens ici sont calmes, le stress n'existe pas. Et je crois que cela se reflète dans le comportement des chiens. Ils jouent entre eux ou dorment au soleil, ce sont d'aimables bâtards, ici aucun chien méchant !

madagascar_109

Un des rares oiseaux que j'ai vu à Mada. Les jardins ne grouillent pas de moineaux ou de merles comme chez nous, les oiseaux sont rares à mon avis à cause de l'absence d'habitat, la déforestation. Aucune mouche ne s'est écrasée sur le pare-brise de la voiture, comment voulez-vous rencontrer des insectivores ?

madagascar_412

*********

birdy

 

Nous avons rencontré plus de reptiliens : le GECKO

madagascar_351

Le platéüs ressemble à une écorce

madagascar_354

Vous voyez sa tête ?  Attention, bien qu'il ressemble à une carpette, il bondit comme un chat !

Et voici Léon

madagascar_578

Il est camé, Léon...

madagascar_583

Il a les doigts ronds, Léon

madagascar_596

Il est creux, son front, à Léon

madagascar_594

il n'aime pas la pluie et fait le dos rond, Léon

madagascar_632

Et sous l'édredon, il fait le dos rond et tourne sa queue en rond, il dort du sommeil du bon, mais on n'a pas fait de photos, on avait peur de le réveiller tellement il était mignon, Léon !

******

La mer chaude, les plages, le décor paradisiaque

madagascar_120

******

madagascar_149

*******

foulpointe

*********

madagascar_154

*******

madagascar_157

******

madagascar_176

*********

madagascar_085

 

 

Les enfants de Madagascar vous accueillent avec plaisir. Il semblerait qu'après papa, maman, le premier mot qu'ils apprennent soit "Vasa", un terme affectif pour nommer l'étranger. Si parfois ils vous interpellent pour vous demander un bonbon, un bic ou parfois un peu d'argent, c'est parfois tout simplement pour vous voir les saluer. Cela les amuse. A Ambositra, un jeune garçon m'a demandé de rendre son bonjour à Zinedine Zidane et Frank Ribéry. Car dans son esprit, je les connaissais personnellement. Je lui ai répondu que je les saluerai de sa part. Je ne voulais pas le décevoir...

ambositra2

*********

enfantsdambositra

*********

ambositra

LE PARC D'ANDASIBE

Entre Antanarive et Tamatave, une route extrêmement sinueuse, des virages à rendre malade l'estomac le plus résistant.

Et au milieu, un parc, ce qui reste de la forêt primaire sur un mouchoir de poche, où subsiste une poignée d'Indri indris.

Ecoutez-ici leurs chants : indriindri

madagascar_293

Les lémuriens s'agrippent aux troncs avec leurs quatre mains, de terribles serre-joints

madagascar_289

et posent leur popotin sur une fourche

madagascar_283

Les sentiers des parcs de Andasibe et de Ramonafana sont faciles

madagascar_345

Il faut savoir que le relief de l'île est montagneux, partout, les routes sont une enfilade de virages, certaines routes sont criblées de trous, et un parcours prend un temps fou.

Les produits laitiers n'existent pas. Pas de fromage, ni de yaourt, ni de lait. Vous pourrez disposer de lait sucré concentré en boîte pour agrémenter votre café. Le petit déjeuner consiste en un maigre morceau de baguette, confiture et café.

Les viandes : poulet, zébu, poisson, langoustes et autres produits de la mer.

Les légumes : feuilles de manioc, poireaux, carottes, oignons, salade, un peu comme chez nous.

Féculents : riz tous les jours, midi et soir.

Xavier et moi avons maigri de six kilos en trois semaines.

Les rues des villes et des villages sont bordées d'immondices, surtout de sachets plastiques (un fléau) sur lesquels s'installent les marchés où le poisson séché avarié côtoie la viande couverte de mouches, les sacs de riz couverts de mouches, et je songeait qu'au soir, nous mangerions ces denrées. J'ai eu plusieurs fois des nausées, et nous n'avons pas échappé à la tourista.

Les marchandes de colliers ambulantes vous collent au train partout où vous allez, surtout aux endroits touristiques comme les plages et les villes. Je déconseille Nosy Be et Diego Suarez, la prostitution et la drogue vous seront proposés à tous les coins de rue.

Le trajets entre Fianarantsoa et Tuléar est dangereux : des bandits bloquent les routes avec des troncs d'arbre et détroussent les touristes de tout ce qu'ils possèdent, et font usage de la force.

L'île est gigantesque, inutile de vouloir tout voir en deux semaines.

Le bilan énergétique est vilain : 11 heures d'avion aller, 11 heures d'avion retour, plus des centaines de kilomètres en voiture sur place. Franchement, si on est préoccupé par le réchauffement climatique, mieux vaut éviter d'aller là-bas.

La chaleur ne nous convient pas, la nourriture ne nous convient pas, les maladies accablent les étrangers, et nous leur apportons les nôtres.

Mon avis est que nous n'avons rien à faire là-bas. Il y a tant de choses à visiter et à protéger chez nous qu'une vie ne suffit pas, et mon souhait est de ne plus prendre l'avion, par respect pour la planète.

madagascar_356

Un four à fondre l'aluminium et un ouvrier adolescent

madagascar_357

La fonte coule près des pieds nus, c'est ainsi que toutes les casseroles de Mada sont coulées.

madagascar_360

Le filage de la soie : les cocons baignent dans l'eau chaude et se dévident rapidement

madagascar_417

Notre guide et chauffeur, Fidi, bien sympathique et très cultivé, avec son outil de travail

fidi

 

******

 

madagascar_569

Si vous désirez parcourir l'île de Madagascar, je vous recommande ses services :

fidiloc@yahoo.fr

Téléphone : 045 0000 49 33 57

madagascar_046

Bonjour de Madagascar, aux habitants si souriants !

enfantdulac

 *********

danseuse

*********

famille