Gîte le glouglou

14 mai 2018

Fragmentations Hélène Poncelet

 

Les fragmentations sont réalisées à partir de photos fragmentées, colorisées, collées sur support de 4mm d'épais, protégées par un vernis anti UV.

J'évoque le futur comprenant la montée du niveau des mers, la glaciation de l'Europe pendant l'arrêt du Gulf Stream, la fin de l'ère technologique, la recherche d'exoplanètes accueillantes.

 Bienvenue dans l'Univers !

20180514_150803Glaciation générale

 

20180511_203058Restes d'ère lointaine

 

20180508_163242 (1)Exoplanète accueillante, sous réserve

 

2018-04-30_10-10-36Dislocation des pôles économiques

 

2018-04-30_10-11-43Exoplanète habitée

 

2018-04-30_10-12-25Exoplanète mauve

 

2018-04-30_09-57-49Les roses des vents

 

2018-04-30_09-58-32Création de l'Univers

 

2018-04-30_09-59-17Vestiges de jungle en morceaux

 

2018-04-30_10-00-10Quitter la Terre

 

2018-04-30_10-00-57Territoire inconnu

 

2018-04-30_10-13-49Forêts d'Europe submergées

 

2018-04-30_10-02-57Engin spatial

 

2018-04-30_10-04-22Distorsions dans le temps

 

2018-04-30_10-05-33Exoplanète, modèle retenu

 

2018-04-30_10-06-53Montée du niveau des mers + 1m

 

2018-04-30_10-07-43

Atelier de montage de la fusée

 

2018-04-30_09-49-27Vestiges d'un vaisseau spatial

 

2018-04-30_09-50-53"Accident lors de l'aterrissage"

 

2018-04-30_09-51-34Noyage

 

2018-04-30_09-52-16Animal préhistorique

 

2018-04-30_09-53-25Vision intérieure d'un poisson

 

2018-04-30_10-15-39Amphitrite, montée du niveau des mers + 3M

 

2018-04-30_10-17-17Epave, montée du niveau des mers + 5M

 

2018-04-30_10-18-01Ere technologique dans la vase

 

2018-04-30_09-54-37Fragmentation of the tea-time

 

2018-04-30_09-55-06Vélo à voyager dans le temps

 

2018-04-30_09-55-59Mini franchissant un trou noir

 

2018-04-30_09-56-42Mini ayant franchi un trou noir

20180507_181923Accueil des terriens par un autochtone exoplanétaire, avec l'ouverture d'esprit d'un européen accueillant un voisin continental de sa propre planète.

 

 

Hélène Poncelet

adresse mail : p.helene@hotmail.com

 

Posté par helene p à 14:21 - Commentaires [4] - Permalien [#]


02 février 2011

MADAGASCAR

 

VOYAGE  NOVEMBRE 2010

 

madagascar_732

Madagascar est une île qui se situe à droite de l'Afrique, sous l'équateur, sa taille égale la France plus le Bénélux.

Les pluies sont très féquentes et la terre est cultivable.

La nature est généreuse en fruits : litchis, ananas, pastèques, noix de coco, fruits de la passion, bananes, et plein d'autres fruits que nous ne connaissons pas en Belgique.

LA FLEUR DU BANANIER

madagascar_010

Ces petits pétales sont les futures bananes

madagascar_027

qui  se dirigent vers le haut

La fleur descend à fur et à mesure que les pétales se transforment en régimes de bananes !

madagascar_021

>La chair de la noix de coco encore verte a la consistance d'un oeuf à la coque, et se mange à l'aide d'une spatule taillée dans le brou de la noix

madagascar_210

Le litchi pousse sur un grand arbre et le colore entièrement de rouge quand il murit

madagascar_092

Le riz est omniprésent, de l'assiette aux paysages vert fluo quand les premières pousses se font jour

madagascar_389

et recouvrent les fonds de vallée

madagascar_432

Si vous aimez l'esthétique des rizières, voici pour vous :

madagascar_371

************

madagascar_455

Le moindre cours d'eau est transformé en rizière, partout sur l'île de Madagascar. Rares sont les ruisseaux libres de culture.

madagascar_732

********

madagascar_734

*********

madagascar_416

Les gens se donnent courage en travaillant en groupe, en famille

madagascar_744

Beaucoup de travail de sarclage,avec la force humaine uniquement. Rien n'est motorisé.

madagascar_444

*********

madagascar_374

**********

r;"                     >madagascar_375

Les habitations sont placées en hauteur, et les zones inondables sont uniquement consacrées aux potagers et aux rizières.

Les maisons ne souffrent pas des inondations, et les terres de culture profitent du limon drainé par les cours d'eau.

madagascar_378

**********

61444860

**********

madagascar_735

*********

madagascar_560

C'est terriblement beau et pourtant, les pentes sont blessées par de profondes crevasses : l'érosion sévit

madagascar_450

et l'île jadis couverte de forêts est désertique sur la moitié de son territoire

madagascar_453

La culture sur brûlis : rapide pour déboiser, mais la terre manque d'humus et ne peut produire que deux ou trois ans. Ensuite, c'est un désert d'argile. Les malgaches ne connaissent pas le mulching ni l'agroforesterie qui pourtant pourrait les sauver.

madagascar_546

Les eucalyptus sont plantés serrés sur des pans entiers dénudés de la forêt primaire par brûlis

madagascar_464

Après la pousse, ils sont brûlés et coupés près de la souche qui repoussera pour donner d'autres bois d'eucalyptus.

Destination : bois de chauffage pour cuisiner

madagascar_472

Quand l'eau et la lumière ont un peu d'intimité, elles engendrent des enfants bleus

madagascar_039

et des coins de rêve

madagascar_040

*********

madagascar_182

********

madagascar_554

Les animaux d'élevage :

le Zébu pâture le long des routes, ses déplacements sont limités par une corde

madagascar_228

*********

zebunoir

 

 

*********

madagascar_140

Les poulets courent le long de la route avec leurs longues pattes maigres, on les appelle ici des "poulets vélo"

madagascar_208

le coq rachitique s'époumonne pour lancer un cri rauque et bref

madagascar_215

Les cuisses de poulet sont vraiment minuscules dans l'assiette !

madagascar_713

les animaux de basse-cour font disparaître les déchets de cuisine

madagascar_178

Les enclos n'existent pas à Mada, l'entrave est un moyen simple de garder son dindon ou ses zébus

madagascar_519

 

Celle-ci a l'art de se cacher là où on ne l'attend pas

verte

 

 

madagascar_518

 

madagascar_222

Le touriste a tendance à ne plus tenir sur ses pattes après quelques verres

madagascar_247

Les touristes sont d'un naturel jouette et curieux de tout

madagascar_616

mais ils sont doux et sociaux

 

madagascar_191

J'aimerais attirer votre attention sur la plante des pieds. En Afrique, les gens marchent pieds nus dès la naissance, et ne portent qu'occasionnellement des slaches. Leur plante des pieds est musclée, potelée comme celle des nouveaux-nés, large et épaisse.

En Europe, le port de la chaussure dès les premiers pas fait disparaître cette musculature, au point que nos pieds sont atrophiés, douloureux, déformés, sans chair au dessous.

La chaussure est un casse-pieds.

Voici de vrais pieds :

madagascar_113

Les gens ici sont calmes, le stress n'existe pas. Et je crois que cela se reflète dans le comportement des chiens. Ils jouent entre eux ou dorment au soleil, ce sont d'aimables bâtards, ici aucun chien méchant !

madagascar_109

Un des rares oiseaux que j'ai vu à Mada. Les jardins ne grouillent pas de moineaux ou de merles comme chez nous, les oiseaux sont rares à mon avis à cause de l'absence d'habitat, la déforestation. Aucune mouche ne s'est écrasée sur le pare-brise de la voiture, comment voulez-vous rencontrer des insectivores ?

madagascar_412

*********

birdy

 

Nous avons rencontré plus de reptiliens : le GECKO

madagascar_351

Le platéüs ressemble à une écorce

madagascar_354

Vous voyez sa tête ?  Attention, bien qu'il ressemble à une carpette, il bondit comme un chat !

Et voici Léon

madagascar_578

Il est camé, Léon...

madagascar_583

Il a les doigts ronds, Léon

madagascar_596

Il est creux, son front, à Léon

madagascar_594

il n'aime pas la pluie et fait le dos rond, Léon

madagascar_632

Et sous l'édredon, il fait le dos rond et tourne sa queue en rond, il dort du sommeil du bon, mais on n'a pas fait de photos, on avait peur de le réveiller tellement il était mignon, Léon !

******

La mer chaude, les plages, le décor paradisiaque

madagascar_120

******

madagascar_149

*******

foulpointe

*********

madagascar_154

*******

madagascar_157

******

madagascar_176

*********

madagascar_085

 

 

Les enfants de Madagascar vous accueillent avec plaisir. Il semblerait qu'après papa, maman, le premier mot qu'ils apprennent soit "Vasa", un terme affectif pour nommer l'étranger. Si parfois ils vous interpellent pour vous demander un bonbon, un bic ou parfois un peu d'argent, c'est parfois tout simplement pour vous voir les saluer. Cela les amuse. A Ambositra, un jeune garçon m'a demandé de rendre son bonjour à Zinedine Zidane et Frank Ribéry. Car dans son esprit, je les connaissais personnellement. Je lui ai répondu que je les saluerai de sa part. Je ne voulais pas le décevoir...

ambositra2

*********

enfantsdambositra

*********

ambositra

LE PARC D'ANDASIBE

Entre Antanarive et Tamatave, une route extrêmement sinueuse, des virages à rendre malade l'estomac le plus résistant.

Et au milieu, un parc, ce qui reste de la forêt primaire sur un mouchoir de poche, où subsiste une poignée d'Indri indris.

Ecoutez-ici leurs chants : indriindri

madagascar_293

Les lémuriens s'agrippent aux troncs avec leurs quatre mains, de terribles serre-joints

madagascar_289

et posent leur popotin sur une fourche

madagascar_283

Les sentiers des parcs de Andasibe et de Ramonafana sont faciles

madagascar_345

Il faut savoir que le relief de l'île est montagneux, partout, les routes sont une enfilade de virages, certaines routes sont criblées de trous, et un parcours prend un temps fou.

Les produits laitiers n'existent pas. Pas de fromage, ni de yaourt, ni de lait. Vous pourrez disposer de lait sucré concentré en boîte pour agrémenter votre café. Le petit déjeuner consiste en un maigre morceau de baguette, confiture et café.

Les viandes : poulet, zébu, poisson, langoustes et autres produits de la mer.

Les légumes : feuilles de manioc, poireaux, carottes, oignons, salade, un peu comme chez nous.

Féculents : riz tous les jours, midi et soir.

Xavier et moi avons maigri de six kilos en trois semaines.

Les rues des villes et des villages sont bordées d'immondices, surtout de sachets plastiques (un fléau) sur lesquels s'installent les marchés où le poisson séché avarié côtoie la viande couverte de mouches, les sacs de riz couverts de mouches, et je songeait qu'au soir, nous mangerions ces denrées. J'ai eu plusieurs fois des nausées, et nous n'avons pas échappé à la tourista.

Les marchandes de colliers ambulantes vous collent au train partout où vous allez, surtout aux endroits touristiques comme les plages et les villes. Je déconseille Nosy Be et Diego Suarez, la prostitution et la drogue vous seront proposés à tous les coins de rue.

Le trajets entre Fianarantsoa et Tuléar est dangereux : des bandits bloquent les routes avec des troncs d'arbre et détroussent les touristes de tout ce qu'ils possèdent, et font usage de la force.

L'île est gigantesque, inutile de vouloir tout voir en deux semaines.

Le bilan énergétique est vilain : 11 heures d'avion aller, 11 heures d'avion retour, plus des centaines de kilomètres en voiture sur place. Franchement, si on est préoccupé par le réchauffement climatique, mieux vaut éviter d'aller là-bas.

La chaleur ne nous convient pas, la nourriture ne nous convient pas, les maladies accablent les étrangers, et nous leur apportons les nôtres.

Mon avis est que nous n'avons rien à faire là-bas. Il y a tant de choses à visiter et à protéger chez nous qu'une vie ne suffit pas, et mon souhait est de ne plus prendre l'avion, par respect pour la planète.

madagascar_356

Un four à fondre l'aluminium et un ouvrier adolescent

madagascar_357

La fonte coule près des pieds nus, c'est ainsi que toutes les casseroles de Mada sont coulées.

madagascar_360

Le filage de la soie : les cocons baignent dans l'eau chaude et se dévident rapidement

madagascar_417

Notre guide et chauffeur, Fidi, bien sympathique et très cultivé, avec son outil de travail

fidi

 

******

 

madagascar_569

Si vous désirez parcourir l'île de Madagascar, je vous recommande ses services :

fidiloc@yahoo.fr

Téléphone : 045 0000 49 33 57

madagascar_046

Bonjour de Madagascar, aux habitants si souriants !

enfantdulac

 *********

danseuse

*********

famille

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par helene p à 14:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 mai 2010

Les jardins du KENT

Bienvenue à GREAT DIXTER !

IMG_0627

La propriété de Christopher Lloyd, concepteur de mixed borders sauvages aux associations osées

IMG_0603

il apprit tout petit l'art du jardinage avec sa maman

IMG_0631

pour devenir la référence en matière de jardin anglais dans son pays et sur le continent

IMG_0563

Les haies qui entourent les chambres de verdure

sont taillées sans angles droits, seulement en obliques et en courbes

IMG_0591

La toiture de la maison qui dépasse de toute cette verdure accuse les mêmes obliques

IMG_0589

et on retrouve les cercles et les courbes à l'intérieur très british

IMG_0612

où s'invite la nature

IMG_0614

Retournons à l'extérieur, dans une chambre de verdure

IMG_0556

qui est séparée par d'étroits passages des autres chambres

IMG_0584

dont la chambre aux peacocks (paons)

IMG_0588

sculptés par des jardiniers virtuoses

IMG_0592

qui ressentent la musicalité des formes

IMG_0593

et le pouvoir des couleurs à donner du bonheur

IMG_0557

et de l'éclat à un instant

IMG_0560

Admirez la finition du travail de cette mini barrière de 30cm de haut qui sert de protection à quelques plantes !

IMG_0555

Les courbes de la prairie fleurie invitent les poètes

IMG_0582

à écrire leurs romans avec de la rosée et à faire surgir des eaux des déesses celtiques

IMG_0625

Les oiseaux sont nombreux à Great Dixter, et nullement effarouchés

IMG_0583

et j'ai même entendu le chant d'un rossignol, mais j'ai oublié de le prendre en photo ! Pour me faire pardonner, je vous montre le verger

IMG_0645

Admirez au passage le tuteurage des pommiers

IMG_0644

Pensez-vous que les tulipes vont nuire à la grosseur des fruits ? Faut-il vraiment désherber le pied des pommiers avec des produits nocifs qui se retrouvent dans les fruits, au point que la leucémie fait une hécatombe parmi les enfants ?

Tout ça pour quelques grammes de chair autour de six pépins ?

IMG_0640

J'aimerais vois les enfants fleurir les vergers...

IMG_0642

Les lignes du potager répondent aux tuteurs du verger en un admirable tableau

IMG_0630

La rhubarbe blanchit sous un pot, elle sera moins surette et moins filandreuse

IMG_0636

Et les abeilles, indispensables ailes d'amour entre les sexes mâles et les sexes femelles, jouent leur rôle de déesses créatrices

IMG_0637

Le compost est tellement gros qu'il faut une échelle pour jeter son petit seau

IMG_0634

Et le tas doit être déplacé une fois par an, trois années de suite ! Oufti !

IMG_0632

Une volière géante empêche les oiseaux de chaparder les framboises

IMG_0638

Et voici la "nursery", la pépinière, quoi !

IMG_0609

Gros plan sur les serres

IMG_0610

J'adore la cuve en métal forgé !

IMG_0611

Les toits et les bardages sont en tuiles fines et plates qui permettent de suivre la fantaisie des poutres de toiture

IMG_0566

Elles s'incluent dans les piliers maçonnés

IMG_0565

d'une pergola au milieu du jardin

IMG_0564

et dans les escaliers courbes

IMG_0595

où croît cette plante urticante dont j'ai oublié le nom

IMG_0599

Voici quelques associations de tulipes

IMG_0571

avec euphorbes et miosotis

IMG_0573

auxquels succéderont les vivaces d'été qui poussent déjà entre les fleurs de printemps

IMG_0561

Le magnolia laisse traîner une de ses branches sur le chemin

IMG_0570

Tulipes, hellébores, miosotis et cardères laissent entrevoir les futurs géraniums vivaces

IMG_0577

et certaines corolles couleur sang présentent un liseré exangue

IMG_0575

La maison en colombages rappelle que les normands ont envahi l'île par le passé

IMG_0576

IMG_0607

Un vieux coffre expose une collection de tulipes accompagnées de leur nom soigneusement écrit sur des étiquettes aussi anciennes que le coffre

IMG_0615

et les tulipes au jardin esquissent les pas des danseuses de Degas

IMG_0622

et la torpeur d'un soleil de Van Gogh

IMG_0751

et les plumes de cygne

IMG_0721

Nous avons fait le tour de ce jardin magnifique, je me retourne une dernière fois avant de le quitter en me promettant de le revoir en été lors de sa profusion de fleurs et de parfums capiteux

IMG_0639

Merci Christopher !

IMG_0646

Le jardin est ouvert du 1 avril au 31 octobre

Great Dixter, Northiam, Rye, East Sussex TN31 6PH

01 797 252878

office@greatdixter.co.uk

www.greatdixter.co.uk

(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)

L'EGLISE DE RYE

IMG_0756

L'intérieur de cette église médiévale est étonnant. Le pasteur doit être super engagé !

La bibliothèque est dans un coin de l'église, avec tapis et fauteuils club !

IMG_0738

Le coin garderie est en face de la bibliothèque, nous sommes toujours à l'intérieur de l'église !

IMG_0736

Un triptyque explique les commerce fair trade (et on est toujours à l'intérieur de l'église)

IMG_0741

IMG_0742

et ce panneau invite à la réflexion sur l'écologie

IMG_0743

sous les yeux de ce christ en bois flotté !

IMG_0735

sans nuire à l'authenticité de la nef médiévale

IMG_0744

Les murs extérieurs de l'église : les blocs de granit côtoient les silex maçonnés et les pierres ferrugineuses répartis en obliques symétriques.

IMG_0750

Un arbre vénérable offre son ombre aux incorrigibles dormeurs

IMG_0748

La lampe n'a pas de soucis à se faire, elle voit depuis son abri

IMG_0747

les éoliennes tourner pour elle !

IMG_0754

(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)

MERRIMENTS

est une vaste pépinière de plantes vivaces exceptionnelles avec jardin d'exposition

IMG_0727

vaste choix pour les jadiniers qui souffrent de collectionite aigüe

(iris gingerbread man)

IMG_0729

Beauté et majesté

IMG_0726

Hutte en hêtre vivant

IMG_0724

Serre isolée avec un plastic à bulles tendu à 5cm des vitres à l'intérieur

IMG_0722

Ruche (comment ils font pour l'ouvrir ?)

IMG_0725

Et au milieu de la terrasse de la céfétéria, un arbre à théières

IMG_0732

MERRIMENTS

Hawkhurst Road, Hurst Green

East Sussex TN19 7RA

Tél : 44 (0) 1580 860666

info@merriments.co.uk

www.merriments.co.uk

(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)(o)

SISINGHURST CASTLE

Bienvenue au jardin de Sisinghurst

IMG_0758

Contrairement au jardin de Christopher Lloyd tout en courbes, ce jardin-ci est cloisonné de murs rectilignes, vestiges d'une autre époque, avec lesquels les jardiniers ont dû jouer

IMG_0794

Dès lors, les branches sont arquées sur tous les supports

IMG_0759

IMG_0760

Les clôtures s'arrondissent

IMG_0812

IMG_0814

les rosiers se voûtent

IMG_0785

L'allée entonoir avale les curieux

IMG_0761

et les rejette devant une prairie fleurie habitée

IMG_0763

par un être fascinant

IMG_0764

qui part se baigner avec son essuie...

IMG_0776

Méfiez-vous des sièges qui n'en sont pas...

IMG_0770

Et asseyez-vous sur la haie !

IMG_0789

N'oubliez pas de lever les yeux de temps en temps...

IMG_0777

IMG_0779

IMG_0778

L'arbre argenté retient un haume oublié là il y a quelques siècles

IMG_0780

Cette fenêtre a-t-elle inspiré Shakespeare pour Romée et Juliette ?

IMG_0782

Et tout cas les marmites entrent en scène

IMG_0784

fières de donner la réplique à la vasque pansue

IMG_0788

Le puits condamné à regarder les passants

IMG_0799

interroge silencieusement le petit temple aux colonnes de bois

IMG_0787

Et le rhododendron bleu illumine mes yeux bleus

IMG_0800

et le coeur du cognassier saigne sur le dallage

IMG_0795

Une paroi du tas de compost est en ballots de paille

IMG_0767

et les autres en chataigner fendu

IMG_0769

Voilà, le tour du jardin est fini !

A bientôt pour une autre promenade !

Hélène

Posté par helene p à 09:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2009

VOYAGE EN IRLANDE

L'Irlande est un pays magnifique que j'ai eu la chance de visiter en septembre 2009. Je vous invite à regarder les quelques photos des lieux remarquables.

TOUTES LES IMAGES PEUVENT ETRE AGRANDIES EN CLIQUANT DESSUS !

IMG_0841

Nous commençons par les vestiges les plus anciens : ceux du néolithique.

Visite du site mégalithique de Carrowmore, le plus grand cimetière de l'âge de la pierre, la sépulture la plus ancienne date de 3200 avant J-Ch.

IMG_0751

Le tumulus est entouré d'un mur de quartz partiellement reconstitué.

IMG_0752

Des galets noirs saillants ponctuent la surface blanche.

Deux fois par an, le soleil entre par la porte et éclaire le fond de la tombe.

IMG_0754

Devant l'entrée de la tombe, une pierre gravée d'un trisquel (cercles involutifs à gauche) et de cercles

évolutifs (à droite)

IMG_0755

Au-dessus du trou d'entrée pour les humains, l'entrée pour le soleil. Le linteau est gravé.

IMG_0758

Au centre du tertre se trouve une salle en forme de trèfle à trois feuilles, le plafond est fait d'imposantes dalles en encorbellements (c'est superbe) et dans les lobes de la salle sont posées à même le sol des vasques de pierre où étaient posés les os des défunts.

La salle intérieure était entourée d'un cercle de pierres comme celui-ci avant d'être recouverte par le tumulus.

IMG_0947

Les tumulus se trouvent au sommet des montagnes, ils sont très nombreux !

IMG_0936

Visite d'un autre tumulus.

IMG_0939

Le tumulus renferme un dolmen remarquable, sous le quel ont étés ensevelis les ossements de plusieurs personnes.

IMG_0943

IMG_0944

Vue du dolmen par le chemin d'accès. Le tumulus a été reconstitué. En effet, les autochtones se servaient des pierres pour la construction sans vraiment savoir qu'ils les prenaient à un tombeau.

IMG_0945

Ce beau tumulus est entouré d'une quantité de petits dolmens non recouverts par un tertre.

Que c'est beau...

IMG_0949

Celui-ci n'a pas été totalement déterré

IMG_0940

Un menhir, passerelle sacrée entre le monde d'en bas et celui d'en haut, tend vers le ciel et renvoie les espoirs des hommes vers l'écoute des dieux.

IMG_0757

Et voici la chaussée des géants, une oeuvre extraordinaire de la nature. Des colonnes de basalte s'étendent sur une distance de 12 km le long de la côte irlandaise. On peut en voir aussi sur la côte anglaise, juste en face. Une éruption volcanique en est l'auteur.

IMG_0826

La légende raconte que des géants habitaient de part et d'autre de la chaussée. Le géant anglais était plus grand que le géant irlandais. Plein de fougue belliqueuse, il traverse la chaussée pour rosser son voisin d'en face. L'épouse du géant irlandais demande à son mari de se coucher dans un landeau. Quand l'anglais voit la taille du bébé, il imagine la taille de son père, et s'enfuit en courant, et ses foulées sont si battantes qu'il en démolit la chaussée.

IMG_0827

La chaussée vue du dessus

IMG_0840

IMG_0824

Le spectacle est grandiose, mais pour en ressentir toute la plénitude, il faut y aller !

IMG_0841

Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer une falaise couverte de rosée ...

IMG_0843

J'avais le vertige !

IMG_0847

Les vestiges d'un chateau dont le chapeau s'est envolé

IMG_0844

Bombes volcaniques oubliées sur la chaussée !

IMG_0823

Visite d'un cimetière où se dressent encore de superbes croix gaéliques, couvertes de cases telles les bandes dessinées pour enseigner l'histoire de la bible aux personnes ne sachant pas lire.

IMG_0761

Au centre, le Christ en croix, et de part et d'autre, un soldat tient une lance, un autre tient une perche avec une éponge de vinaigre.

IMG_0764

Même illustration, le mort lève le visage vers le ciel, signe de résurection

IMG_0769

Les pieds sont liés et non cloués...

IMG_0770

Une autre croix aux entrelacs typiques de l'art celtique

IMG_0772

Le tout se trouve dans un cimetière où deux millénaires se côtoient

IMG_0776

Les vestiges d'une abbaye et sa tour ronde haute de 30 mètres, si orgueilleuse que Thor la frappa de sa foudre

IMG_0760

Dans la tour était cachés les trésors des religieux, la porte est à quelques mètre de hauteur, une échelle permettait de rentrer dans la tour. En cas d'attaque, l'échelle était retirée. Maigre défense...

IMG_0766

Au fait, voici le guide du groupe, un puits de sciences rigolo dont les poésies faisaient vibrer nos cordes sensibles !

IMG_0773

Voici une reconstitution d'une maison ancienne. Le chaume du toit est fixé par des cordes attachées à la façade. Tous les trois ans, on ajoute une couche de chaume, l'épaisseur totale est de 50cm, une bonne isolation... La totalité du chaume est remplacée tous les 50 ans...

IMG_0863

Le dessus des murets est achevé par des pierres verticales, ce qui dissuade les brebis et les opportunistes de le franchir

IMG_0759

Faisons un petit tour le long de la mer, le vent souffle un peu...

IMG_0852

J'ose à peine m'imaginer les jours de tempête !

IMG_0856

La mer grignote la côte peu à peu

IMG_0853

Et la côte grignote la mer...

IMG_0858

Je vous offre un panorama d'une île sertie dans un bras de mer

IMG_0871

Le plus beau panorama d'Irlande, à ce qu'on dit...

IMG_0872

IMG_0875

IMG_0876

C'est ce que voyait le clan o'Neil du haut de sa tour...

IMG_0877

L'intérieur de la tour

IMG_0874

Prenez garde, les marches sont étroites

IMG_0873

SITE DU MONASTERE DE CLONMACNOISE

Saint Patrick est arrivé en Irlande en l'an 432 ap JC. Il a chrisianisé l'Irlande et fait construire des églises en bois (l'Irlande était couverte de forêts avant l'invasion des lapins).

Une chapelle en bois

IMG_0001

Un sculpteur et son apprenti sur l'ouvrage d'une croix gaélique

IMG_0004

Une croix abritée dans son musée, la copie réalisée avec un moule a pris sa place dehors, car la pierre est calcaire et fond sous l'effet de la pluie...

IMG_0006

Une chapelle en plein exercice d'équilibre

IMG_0990

Vestiges d'une petite église où sont enterrés les rois d'Irlande. Lieu émouvant...

IMG_0992

La porte des murmures : à l'époque de la peste jaune, les religieux confessaient les pécheurs sans les approcher en collant leur oreille sur la moulure gauche de la porte, les malades murmuraient leurs péripéties sur la moulure droite de la porte. L'acoustique permet aux paroles de longer le tour de la porte et d'arriver au tympan de l'écoutant avec une qualité de son remarquable, sans que les personnes situées autour d'eux ne perçoivent un son. J'en ai fait l'expérience, c'est remarquable !

IMG_0994

La plus ancienne chapelle en pierre. Encore aujourd'hui, les croyants prennent une poignée de terre du lieu pour la jeter aux quatre coins de leur champ pour avoir de meilleures récoltes. Ils ont tant prisde terre que les murs de la petite chapelle ont du mal à tenir droit !

IMG_0995

Je sais que vous aimez la nature et les grands espaces, voici pour vous le Donegal et ses immences étendues de tourbe

IMG_0958

IMG_0959

La tourbe est acide, elle est propice aux pins, aux rhododendrons et aux bruyères

IMG_0960

IMG_0961

L'Irlande est recouverte de tourbe, certaines couches font 20 mètres d'épaisseur. On s'en sert pour chauffer les maisons et pour produire de l'électricité dans des centrales.

IMG_0881

LE CONNEMARA

IMG_0968

LES LACS du CONNEMARA

IMG_0975

IMG_0984

L'abbaye de Killmore, chateau de conte de fées, qu'un riche négociant fit construire pour l'offrir comme cadeau de fiançailles à sa bien-aimée... Quoi de mieux ?

IMG_0962

Et avec vue sur le lac !

IMG_0963

Et des petits coins pour la pêche !

IMG_0965

Mais revenons à l'époque de l'invasion des vikings, en 795 ap JC.

Ils avaient décidé de faire du camping en Irlande...

IMG_0728

Evidement, on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs

IMG_0727

Le métier à tisser la laine

IMG_0730

la meule à grain

IMG_0735

Soulagement

IMG_0736

et quelques mots anglais d'origine viking

IMG_0737

PARC NATIONAL DE GLENVEAGH

Ce parc de 10 000 hectares renferme un chateau écossais où Greta Garbo et parfois Yehudi Menuhin passaient d'agréables séjours.

IMG_0885

IMG_0924

Les murs du hall d'entrée sont recouverts de coquillages et de moules peints en blanc. Ca fait un peu "kitch", non ?

IMG_0887

Cette tête de cerf porte sur son front une pierre de marbre vert. Dans la légende du Roi Arthur, le Graal a été sculpté dans la pierre d'émeraude qui ornait le front du diable. Allusion ?IMG_0886

Le salon de musique, situé dans une tour ronde, tapissé de tissus écossais, l'acoustique est si remarquable que Yehudi Menuhin y est venu jouer plusieurs fois de la musique.

IMG_0888

IMG_0890

IMG_0891

Et qu'est le chant de la harpe ?

IMG_0889

Le salon est ...

IMG_0892

un bouquet de fleurs...

IMG_0893

Un boudoir où il fait bon bouder...

IMG_0894

IMG_0895

IMG_0896

Et les jardins aux chambres de verdure diversifiées

ici le potager et la serre

IMG_0900

Le tea-room végétal...

IMG_0901

La cabane à outils...

IMG_0903

La montée des marches de Greta Garbo...

IMG_0906

Une association de radis et de moutarde en interlignes. Le jardinier connait la méthode Gertrud Franck !

IMG_0907

Ne joues pas avec la nourriture, s'il te plaît !

IMG_0912

Alors là, je ne sais pas ce que c'est. Serait-ce une caméra pour observer les oisillons ?

IMG_0913

Une cascade de feuilles coule entre des arbres rochers

IMG_0917

Les températures hivernales au-dessus de zéro permettent la culture des arbres exotiques

IMG_0919

L'Irlande est parcourue de haies de fushias qui croissent comme nos aubépines, ici les fushias sont grimpants

IMG_0920

IMG_0925

En contrebas du chateau, une petite jetée avance sur le lac, et voici la vue qui s'offre au regard

IMG_0926

IMG_0927

IMG_0928

En 1951 fut tourné le film "L'homme tranquille" avec John Wayne et Maureen O'Hara, deux acteurs irlandais.

The Quiet man est une histoire d'amour dans une famille pauvre. Ceci est l'intérieur de la maison où fut réalisé le tournage. Juste un living et une chambre commune, comme toutes les maisons irlandaises de l'époque. Le film fut récompensé aux Oscars.

IMG_0969

La maison en pierre et toit de chaume

IMG_0972

BELFAST

Le TITANIC fut construit de 1907 à 1912 par les chantiers navals de Harland & Wolff à Belfast. Cette entreprise existe toujours, on peut voir les initiales H et W sur les deux ponts roulants qui portent le nom de Samson et Dalila. On peut voir la force des cheveux de Samson dans les câbles qui pendent aux montants d'acier.

IMG_0797

Le Parlement est un bâtiment dans le style georgien (du Roi Georges), qui s'inspire des temples grecs, fort à la mode à l'époque.

IMG_0788

Les portes colorées des maisons bourgeoises sont toutes encadrées par deux colonnes de ce style.

IMG_0792

Une vieille église de la ville fortifiée de Derry. Des drapeaux d'un autre âge pendent encore au-dessus des travées, témoins de la grandeur des Rois d'Irlande

IMG_0866

Chaque banc porte une fleur ou un oiseau sculptés dans le bois, les colonnes représentent les arbres sous lesquels les druides pratiquaient leurs rites sacrés

IMG_0867

L'ange de ce vitrail m'e faisait penser aux tableaux de Burne Jones, mais on ne le voit pas très bien ici. Remarquez combien le paysage et la végétation priment sur le thème religieux. 

IMG_0870

Un clin d'oeil : les routes étaient si étroites dans le temps (et encore aujourd'hui) qu'on ne roulait que dans un sens qui changeait toutes les 20 minutes. Un préposé allait changer la position du panneau toutes les 20 minutes...

IMG_0862

Le pays était très pauvre avant l'arrivée de l'Europe, et la vie n'était pas un lit de roses...

L'Irlande cultivait la pomme de terre en monoculture, et la maladie du mildiou a ravagé toutes les cultures. Le tiers de la population est mort de faim. J'espère que chacun en tirera une leçon, et aménagera un potager diversifié, simple bon sens.

IMG_0864

Heureusement, les irlandais ont travaillé pour la croissance, et les couleurs reviennent aux joues des maisons commerçantes

IMG_0952

L'intérieur des magasins de mode sont féériques

IMG_0023

et reprennent les couleurs des paysages d'Irlande : le bleu et le vert

IMG_0022

Des éoliennes fleurissent sur les crêtes, et le taxi à pédales fait son entrée en trombe

IMG_0018

Les distilleries produisent du wiskey distillé trois fois, il paraît que c'est le meileur, et même Mister the President Obama a réservé son tonneau

IMG_0008

Vous connaissez le Temple bar ? C'est un pub chaleureux à Dublin où on peut siroter une Guiness tout en écoutant des musiciens endiablés

IMG_0744

IMG_0745

Votre voyageuse à la sortie du bar...

IMG_0746

Et l'intérieur d'un autre bar à Dublin (non non, je ne bois jamais d'alcool)

IMG_0722

Les clients, les voilà !

IMG_0802

IMG_0810

Les adolescents en uniformes peuvent-ils prendre conscience de leur totale personnalité ?

IMG_0803

J'ai vu des personnes de 40 ans habillées toujours de la même manière, les cheveux pendant sans style, portant des vêtements vieux jeu, ces dames n'ont pas appris l'art de s'habiller en harmonie à l'âge requis. C'est désolant.

IMG_0807

Ils vont à l'université, et ces jeunes gens seront les scientifiques qui demain tiendront l'économie et l'écologie entre leurs mains.

IMG_0805

Les parents se saignent aux quatre veines pour offrir la meilleure université à leurs enfants

IMG_0806

Je terminerai par ce superbe vitrail regroupant tout ce qu'est l'Irlande : la mer, la pluie, le soleil et la lune, les oiseaux, l'homme et la royauté

IMG_0742

Adieu, mon Irlande, mon coeur est triste de voir disparaître tes falaises dans le brouillard. J'espère te revoir un jour tout aussi resplendissante.

IMG_0781

Posté par helene p à 17:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 novembre 2008

Calmer la toux

J'ai la toux, ma gorge est irritée, j'ai des sécrétions qui chatouillent le fond de ma gorge, et je dors avec deux oreillers à moitié assise, car si je me couche, je tousse tout le temps.

Heureusement, j'avais acheté du jus de pommes bio pasteurisé (venant d'un ami qui presse ses pommes, je ne parle pas des tetrapack). Je me suis rendue compte qu'en buvant le jus de pommes, ma gorge se calmait, et les sécrétions se liquéfiaient. Le jus dépose quelque chose qui adoucit magnifiquement la gorge irritée, la douleur disparaît instantanément, la crise de toux est arrêtée.

Je ne dis pas que ça permet de guérir parce que je prends quand même des antibiotiques, mais ça aide à attendre la guérison sans souffrir. Je recommande à tous de boire du jus de pommes pour calmer la toux.

Posté par helene p à 17:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 octobre 2008

Friends of earth

Les Amis de la Terre

Les amis de la Terre (Régionale Est, Belgique) ont organisé une "Journée de la Pomme à Manaihant (Liège).

Plus de 800 visiteurs ont pu comparer plus de 100 variétés de pommes, boire du jus de pommes fraîchement pressé, des bières artisanales,  manger des gâteaux aux pommes, des Rombosses, du sirop de Liège, des boulettes sauce au cidre accompagnées de compote...

IMG_0301

Les visiteurs de tous âges ont accourru à Manaihant, par l'odeur alléchés...

IMG_0302

par des pommes d'or délicatement marbrées

IMG_0294

et un accueil chaleureux, coloré et parfumé par les jolies pommes bio !

IMG_0297

Plantez des pommiers !

Posté par helene p à 12:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 octobre 2008

Fribourg : l'excursion

LIEGE -  FRIBOURG   les 14 - 15 - 16 JANVIER 2009

Les Amis de la Terre de la Régionale Est ont le plaisir de vous informer qu’ils organisent un voyage d’étude à Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) les 14, 15 et 16 janvier 2009.

heliotrope1

La crise énergétique, économique et les problèmes du réchauffement climatique nous

incitent à découvrir ce qui se fait de mieux dans le domaine de l’isolation, de la production d’énergie renouvelable, de la mobilité durable … C’est pourquoi nous avons décidé de nous rendre à Fribourg qui, actuellement, est à la pointe dans ce domaine.

Avec des guides locaux agréés, nous visiterons le quartier Rieselfeld, le quartier Vauban, la maison tournante Heliotrop, une commune exploratrice d’énergie, la Solar-Fabrik AG, le stade de football solaire, une résidence solaire, un hôtel écologique et des immeubles rénovés.

La période choisie nous permettra de nous rendre compte de la qualité des isolations pendant les possibles basses températures du mois de janvier.

Il reste quelques places disponibles et nous serions heureux de vous compter parmi nous.

LES AMIS DE LA TERRE REGIONALE EST BELGIQUE

organisent un voyage de découverte et d'études  en 2009

à FRIBOURG - en - Brisgau (Allemagne)

Il existe une région, située à 500 km de chez nous, et qui est en train de prendre un virage spectaculaire vers le développement durable. Les atouts qu'a choisi de jouer Fribourg-en-Brisgau, dans le sud de l'Allemagne, s'appellent notamment architecture solaire, mobilité douce, recyclage des déchets, urbanisme à visage humain et tourisme innovant. Au centre de ce subtil dispositif: le bien-être des habitants.

(Imagine demain le monde n° 57 septembre & octobre 2006 p.52)

Et encore, dans le même magazine: Mais qu'est-ce qui fait qu'après trois jours de visite, seulement, on en arrive à se dire: « c'est dans une ville comme cela que j'aimerais vivre » ? Le temps de laisser mûrir cette question en soi, et la réponse apparaît lumineuse: parce qu'elle a réussi à remettre l'homme au centre de la vie de la cité!

De manière pratique, les visites à Fribourg sont organisées par Innovation Academy. Nous serons répartis en 2 groupes de 25 personnes chacun. Nous aurons tantôt un guide francophone, tantôt un germanophone avec traduction. Les déplacements d'un site à l'autre se feront en tramway  et avec notre car.

Quand ? les 14, 15 et 16 janvier 2009

Départ le mercredi 14 janvier à 7h au parking d'autoroute  A.C. de Barchon.

Le voyage se fait en car (50 personnes)

Retour au même endroit, le vendredi 16 en soirée.

Pour faire quoi ?

Visites des quartiers Rieselfeld et Vauban, de la maison tournante Heliotrop, d'une commune exportatrice d'énergie, de

la Solar-Fabrik AG, du stade de football solaire, du mobilé, d'une résidence solaire, d'un hôtel écologique, d'immeubles rénovés...

Nous logerons les 2 nuits dans un petit hôtel/auberge, soit dans la vieille ville de Fribourg, soit dans les faubourgs; ce n'est pas encore définitif et dépendra de la reconnaissance que nous effectuerons fin octobre pour finaliser le projet.

Participation aux frais: 295 € tout compris (sauf les boissons).

Les membres de l'association (AT-B) bénéficient d'une réduction et paieront 260€

Vous êtes partant?

Contactez-nous pour vous inscrire :

Liliane JONNARD   tél/fax  087 46 27 02   l.jonnard@skynet.be

et ensuite, versez l'acompte de 100€ qui vaut confirmation

sur le compte 523-0801853-29 des Amis de la Terre, régionale de l'Est à 4630 Soumagne

avec la mention  « acompte Fribourg »

Posté par helene p à 15:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 juin 2008

construire une maison en paille

Pour construire une maison en paile en étant seul, c'est presque impossible.

Ne pourrait-on pas créer une entreprise de construction de maison en paille qui confectionnerait en atelier des panneaux de paille prétassée, prêts à dresser sur le chantier ? Sur mesure ?

L'isolation en serait certainement meilleure, le temps de construction considérablement réduit, et le coût aussi. Une solution pour les gens qui n'ont pas la possibilité de prendre de congés ou qui n'ont pas la santé pour soulever des ballots de pailles. La construction en paille serait bien plus courante vu sa facilité d'exécution !

A inventer !

Posté par helene p à 12:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2008

lutter contre les limaces

Tous les ans les limaces reviennent dans nos jardins pour se régaler de nos plantations, iris, jeunes haricots et petits choux.

Comment se débarasser des limaces ?

J'ai trouvé le remède miracle !

Tous les soirs, vers 10 heures, je fais le tour du jardin avec une bouteille à moitié remplie d'eau. A la lumière de la torche électrique, je ramasse toutes les limaces pour les mettre dans la bouteille. Après 10 jours, elles sont en décomposition et cela sent mauvais.

Alors je dilue un verre de purin de limaces dans un arrosoir d'eau et j'arrose toutes les plantes préférées des limaces. L'odeur les fait fuir définitivement. Même après une semaine de pluie, le produit fait toujours de l'effet.

Pendant ce temps, je continue à ramasser les gastéropodes pour préparer le purin suivant.

L'an passé, je versais du sel sur les limaces, mais cela attirait les autres limaces. Le verre de bière enterré attire toutes les limaces du quartier, de même que les grains verts (qui empoisonnent les oiseaux et les hérissons).

Par contre l'odeur de limace en DECOMPOSITION les éloigne.

La chasse aux limaces commence dès les premiers rayons de soleil en février. A celle période elles sortent de leur refuge d'hiver. Chaque limace peut pondre de 100 à 500 oeufs, c'est pourquoi il faut s'y prendre avant !

Toute l'année, évitez de laisser dans les parterres des végétaux fanés, des feuilles abîmées. Répartissez les légumes parmi vos plantes vivaces, créez une petite mare pour inviter les grenouilles grandes gourmandes de limaces. Etalez du broyat de branches sur les sentiers et entre les plantes, les limaces auront plus difficile à se déplacer. Un grand tas de branches servira de refuge aux hérissons qui se nourrissent de limaces également.

J'ai versé du purin de limaces pur avec du purin d'orties tout aussi odorant dans une galerie de rate, eh bien, la rate est partie !

Posté par helene p à 16:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 août 2007

Bruges accessible

Bruges est une ville accessible aux personnes en chaise roulante, on peut y passer une journée extraordinaire.

IMG_0814

L'idéal est de se garer à l'extérieur de l'enceinte et de pénétrer dans la vieille ville par un petit pont en dos d'âne.

brugge_begijnhof_parc_maisons03

Le béguinage est plus beau pendant la saison des jonquilles ; les arbres penchent ensemble sous l'effet  du vent côtier. Les béguines étaient des femmes célibataires aisées, qui choisissaient de ne pas se marier pour rester indépendantes (le mariage à l'époque n'était pas synonyme de liberté pour la l'épouse) et qui vivaient en semi communauté dans le béguinage. Elles n'étaient pas des religieuses. Elles s'offraient les services de dames d'entretien, célibataires également.

IMG_0816

La promenade le long des canneaux est accessible en voiturette...

Posté par helene p à 18:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]